Partir en voyage n’est jamais une mince affaire. Entre excitation de la découverte et stress des formalités administratives, il devient facile d’omettre quelques indispensables. 

La solution : adopter une bonne vieille checklist ! Aussi appelée to do list, il s’agit d’une énumération de toutes les choses à faire. Pour être sûr de ne rien oublier, le tout est couché sur papier. 

Après cette brève explication du concept de la checklist, il est temps de se pencher sur le sujet du jour. Que faut-il inclure dans votre checklist pour que votre voyage en Europe ne comporte que des bons souvenirs ?

Les documents importants

Passeport


C”est le document qui ne doit pas vous quitter tout le long de vote séjour. Sans lui, impossible de sortir du territoire. Vérifiez qu’il soit valide 3 à 6 mois après la date prévue de votre retour. Autrement, vous risquez d’être refoulé à la frontière.

Visas

Si vous prévoyez de sortir de l’espace européen, il vous faudra absolument un ou plusieurs visas. Pensez à engager la procédure le plus tôt possible. Certains pays mettent 1 à 4 semaines pour délivrer le précieux laisser-passer. Attention aussi aux visas à l’arrivée, souvent disponibles exclusivement dans les aéroports internationaux.

Documents médicaux

Pour voyager en Europe, vous n’avez besoin que de votre Carte Européenne d’Assurance Maladie (CEAM), laquelle fait aussi office d’assurance maladie. Si vous suivez un traitement médical, emportez les ordonnances de vos médicaments avec vous.

Les conditions de paiement

Explorer un nouveau lieu ne se fait pas à l’improviste. Entre les nuits à l’hôtels, les déplacements et les dîners au restaurant, il serait ballot de négliger les voies de paiement.

Une carte de retrait internationale


Qu’elle soit labellisée VISA, Mastercard, American Express ou Eurocard, il est impératif d’en posséder une. Acceptée presque partout, elle vous permettra de régler vos notes et de payer vos billets de bus, de train ou de ferry en quelques secondes.

Vérifier sa date d’expiration, et si besoin est, se rendre en agence pour augmenter les plafonds des opérations.

Chèques de voyage

Bien que n’étant pas acceptés dans tous les lieux, ils présentent l’avantage d’être révocables. En cas de perte ou de vol, une visite à la banque pour faire apposition et vous éliminez la crainte de perdre vos euros durement gagnés.

Du cash

Posséder des espèces sonnantes et trébuchantes est indispensable. Faciles à utiliser, elles permettent d’acheter aisément de petits gadgets et de collecter des babioles.

Les équipements et accessoiresPour éviter les déconvenues de dernière minute, acheter et tester tous les équipements nécessaires à votre séjour.

Vous avez décidé d’investir dans un appareil photo dernier cri, ce serait dommage qu’un souci technique entrave vos plans au moment clé. 

De même, ne ruinez pas les longues heures passées à examiner les meilleurs spots de plongée en Europe à cause d’un équipement défectueux.

En prenant le temps de tester vos différents accessoires, vous vous assurez que votre voyage en Europe se passe au mieux.

Les bases de la langue locale

Ce n’est pas parce que votre voyage se passera en Europe que tout le monde parlera français. Vous vous rendez en Espagne ? Apprenez quelques mots d’espagnol. Un guten tag, même prononcé sans l’accent allemand, fera toujours plaisir aux locaux.

En apprenant les bases de la langue, vous gagnerez en confort lors de votre exploration.

Un plan d’orientation

Google Maps fournit des cartes détaillées et a le double avantage d’indiquer les lieux d’intérêt. Pour éviter de vous perdre si vous êtes hors réseau, enregistrez les cartes.

Le jour du départ

Confiez vos animaux et vos plantes à un ami, vérifiez que vous avez fermé le gaz, éteignez les lumières, fermez tous les accès et profitez de votre voyage !