Faisant partie du continent asiatique, le Cambodge, un pays situé entre le Laos, le Vietnam et la Thaïlande se distingue par la simplicité de son peuple, ses cultures et traditions anciennes jalousement préservées mais aussi par sa nature verdoyante, ses lieux touristiques exceptionnels et sa cuisine particulière. Un voyage Cambodge est en effet, une occasion de faire une découverte culinaire insolite dans des lieux inattendus. Voici quelques nourritures typiques de ce pays qui attirent les visiteurs et les gourmets.

Fourmis rouges avec du bœuf et du basilic

Chez les marchands ambulants ou bien sur les étals des marchés de rue cambodgiens, il est possible de trouver divers insectes frits, cuits à vapeur, bouillis ou grillés. Les Cambodgiens comme plusieurs autres asiatiques sont friands de ces petites bêtes comme les tarentules, les criquets, les larves, les araignées, etc. Mais il est aussi possible de déguster ces insectes en version mieux présentée dans les restaurants des grandes villes ou des hôtels dans les régions diverses. La fourmilière d’arbre rouge avec du bœuf et du basilic sacré fait partie des plats qui attirent le plus les étrangers lors d’un voyage Cambodge. Le plat est composé de fourmis de différentes tailles sautées avec du bœuf émincé, de l’ail, du gingembre, de la citronnelle et des échalotes. Ce met est à déguster tout frais avec divers types de piments et du riz.

Poisson Amok

Il s’agit probablement d’un des plats cambodgiens les plus connus et les plus appréciés. Dans l’assiette fait en feuille de bananier, l’ingrédient principal est le poisson. Il est préparé avec une sauce au curry riche et crémeuse obtenue avec un équilibre parfait entre le curcuma, le lait de coco, la citronnelle et le gingembre. Ce met est servi avec du riz ou du pain dans les grands restaurants. Il peut aussi être accompagné de pâtes. Les morceaux de poisson sont fondants en bouche et la sauce est douce sans être piquante.

Pâté de Num Pang

Ce met a une grande similarité avec le sandwiche vietnamien Bahn Mi. Il s’agit d’un pain garni de viandes mystérieuses cambodgiennes. Il permet une pause rafraîchissante des tarifs habituels de sandwich au jambon et au fromage qui sont proposés par les grands noms dans les pays occidentaux. Les différentes coupes de viande et les légumes frais à l’intérieur d’un Num Pang Pate sont fondants en bouche. Il est possible de le prendre en gouter pour calmer les petites faims entre les heures des repas ou bien comme déjeuner à midi.

Cha houy teuk – dessert de gelée

Dans la plupart du temps, les visiteurs prennent des fruits frais crus comme dessert lors de leur voyage au Cambodge. Mais il est aussi possible d’opter pour des préparations insolites dont ce dessert de gelée. Il peut être composé de riz gluant ou du sagou trempé dans du lait de coco et garni de taro, de haricots rouges, de citrouille et de jaque, le tout est ensuite geler à l’agar-agar. Le dessert peut avoir une couleur particulière comme le vert ou la rose.